Le financement de l’Autorité Palestinienne par la France, l’Europe et les USA doit cesser [Analyse] - Ména -
MA
Metula News Agency
 
|
Aujourd’hui, 10:17
Vous
Boîte de réception
Vous recevez trop de messages de Metula News Agency ? Vous pouvez annuler votre abonnement

 

Metula News

Agency ©

 

La na est une agence d’analyse, de ré-information et de reportage de proximité

Copyright © 2017 Metula News Agency – Informations utiles en fin d’article

 

L’élément tragique de l’homme moderne, ce n’est pas qu’il ignore le sens de la vie, c’est que cela le dérange de moins en moins (Vaclav Havel)

 

Pour s’acquitter du paiement de son abonnement à la na, cliquez [ICI]

 

Le financement de l’Autorité Palestinienne par la France, l’Europe et les USA doit cesser (info # 013007/17) [Analyse]

Par Guy Millière © Metula News Agency

 

Comme nombre de ses prédécesseurs qui vivent confortablement dans les prisons israéliennes, et comme ceux d’entre eux qui ont été relâchés, le répugnant tueur islamique qui a assassiné trois personnes à Halamish, en Samarie, le vendredi 21 juillet et qui n’a pas été tué par les forces de sécurité, sera grassement rémunéré pour le reste de ses jours par l’Autorité Palestinienne. Sa famille recevra de l’argent elle aussi. Si, comme c’est envisagé ces derniers jours, il devait être condamné à mort et exécuté (je ne pense pas que cela se produira), sa famille continuerait de recevoir de l’argent. Les familles des tueurs  islamiques de Juifs en Israël sont systématiquement récompensées par l’Autorité Palestinienne, et le sont plus encore quand le tueur est abattu par la Police ou l’Armée israéliennes.

 

L’argent utilisé à ces fins vient de France, d’Europe, et des Etats-Unis. Cela signifie que ces pays, par l’intermédiaire de l’Autorité Palestinienne, financent des tueurs de Juifs, et créent ainsi une incitation supplémentaire à les assassiner. Ce financement sert aussi à faire vivre les media et les écoles “palestiniens”, qui forment les futurs tueurs en leur lessivant le cerveau et en injectant en eux la haine antisémite islamique.

 

Le financement français, européen et américain permet aussi aux chefs de bande “palestiniens”, à la tête desquels se trouve Mahmoud Abbas, qui supervisent l’ensemble du fonctionnement crapuleux qui fait de l’AP une entité terroriste islamique, de vivre confortablement.

 

Un comportement pleinement éthique impliquerait que la France, l’Europe, les Etats-Unis placent l’Autorité Palestinienne sur la liste des organisations terroristes islamiques avec lesquelles aucun lien n’est possible, qu’il est interdit de financer, et qui sont considérées comme des organisations à détruire au plus tôt. Ce ne sera pas fait, je sais, et il n’est pas même certain que, dans le contexte actuel et au vu des complexités sous-jacentes à celui-ci, le gouvernement israélien le souhaite.

 

Un comportement éthique minimal supposerait qu’au moins la France, l’Europe, les Etats-Unis, exigent de l’Autorité Palestinienne qu’elle mette fin au lavage de cerveaux et à l’injection de haine antisémite islamique et, surtout, qu’elle interrompe totalement et définitivement le versement de récompenses et de rémunérations allant aux tueurs de Juifs et à leurs familles. Faute de quoi il sera légitime d’accuser la France, l’Europe et les Etats-Unis de favoriser l’assassinat de Juifs et de les assassiner par tueurs islamiques interposés.

 

Pour l’heure, aux Etats-Unis, une loi a été rédigée à cette fin. Donald Trump entend qu’elle soit adoptée. L’”Etat profond” qui mène une guerre sournoise contre l’administration Trump fait tout pour la bloquer et garde, selon toute apparence, des pouvoirs au sein du Département d’Etat. Les Démocrates, qui s’opposent à tout ce que peut vouloir Trump, n’arrangent rien. On peut néanmoins penser que cette loi, le Taylor Force Act (du nom d’un jeune Américain tué en mars 2016 par un tueur de Juifs formé par l’Autorité Palestinienne), sera votée dans les semaines à venir.

 

apschools.jpg

Les "activités scolaires" palestiniennes que finance l’argent français et européen

 

En France, en Europe, nulle loi équivalente au Taylor Force Act n’a été proposée. Tant que ce sera le cas, il sera impossible de ne pas considérer que la France et l’Europe soutiennent effectivement l’assassinat de Juifs par tueurs islamiques interposés.

 

Impossible de ne pas considérer qu’ils désirent la mort des Juifs israéliens, donc la mort de Juifs.

 

De ne pas considérer que la France, et l’Europe restent fondamentalement antisémites, quelles que soient les proclamations du contraire.

 

Prétendre combattre l’antisémitisme tout en finançant l’assassinat de Juifs par tueurs islamiques interposés montre une contradiction entre les paroles et les comportements qui relève de l’imposture, et cette imposture doit être dénoncée. Impérativement. Et de manière urgente.

 

Au moment où cet article paraitra, des tueurs de Juifs seront prêts à passer à l’action. Tôt ou tard, ils agiront.

 

Il serait plus que temps que cela cesse.